La valeur de l’amour dépend de la valeur des âmes

Publié le par Abbé Benoît Yélinhan HOUNTON

 

S’il y a tant de mariages qui ne réussissent pas, c’est qu’ils n’ont pas été préparés et que ceux qui se sont unis n’en avaient pas compris les exigences morales et spirituelles. C’est un préjugé courant que l’amour naît et disparaît sans qu’on sache comment et sans qu’il y ait la faute de personne.

La vérité est toute autre. Si l’apparition de l’amour est toujours le résultat d’une rencontre fortuite ou préparée, sa durée et sa profondeur dépendent de la valeur des âmes et de la manière dont elles se seront préparées à aimer.

Publié dans Méditation

Commenter cet article