Un peu d’histoire…

Publié le par Webmaster


Jusqu’à Napoléon, le mariage religieux suffisait pour rendre une union légitime. C’était donc l’église qui régentait intégralement les mariages. Mais, c’est « le concile de Trente » en 1563, qui a réglementé la célébration religieuse. Avant cela, les époux pouvait se marier à la va-vite à la porte de l’église, avant une messe, sans alliances, ni même homme d’église...

C’est donc pour lutter contre la multiplication d’union clandestine, que le concile de Trente a imposé la présence minimum de deux témoins et d’un curé (compétent) pour valider les mariages.

Publié dans Sacrement

Commenter cet article