MOURIR

Publié le par YELBH



" Notre dernier acte humain : mourir, est en fait, un acte éminemment contemplatif : c'est l'acte du plus complet abandon de tout notre être à Dieu, dans la foi, l'espérance et l'amour. " D'après J Fernandez de Retana Arostegui

 

Mourir, c'est s'abandonner à l'Esprit Saint, qui pour un chrétien fait son œuvre de Vie, à travers la mort. Notre foi nous fait traverser la mort, avec les paroles de Jésus, qui sont " Esprit et Vie " :
" Qui croît au Fils, a la Vie Eternelle " (Jean 3,36)
" Celui qui croît en Moi, même s'il meurt, vivra "
(Jean 11,25)
" Afin que quiconque croît en Lui, ne se perde pas "
(Jean 3,16)

 

Dieu est un Père, qui ne nous condamne pas à mourir, mais qui nous ouvre à la Vie, si nous Lui faisons confiance. Ce que nos yeux voient, ce n'est pas la fin, mais l'ultime combat pour la Vie. Nous avons de la peine à imaginer que la Vie renaisse et pourtant, à chaque printemps, nous pouvons admirer les merveilles de la nature…Au-delà de notre mort, nous pourrons entrer dans cette Vie renaissante et inaltérable : la Vie Eternelle. C'est pourquoi, le cœur battant, nous pouvons dire, comme avant chaque communion au Corps du Christ :

" Seigneur, je ne suis pas digne de Te recevoir, mais dis une seule Parole et je serai guéri(e)…

Dans cette immense effusion de l'Esprit, nous serons envahis par la Sainteté de Dieu et l'Amour immense et intense de Jésus Sauveur, qui à la fois brûle nos péchés, après nous les avoir révélés, à condition que nous acceptions de nous abandonner à l'Amour ! Car l'Esprit Saint nous convainc de notre péché, qui est éloignement de Dieu, notre Seigneur. Notre choix est alors libre de nous jeter dans les bras de Dieu ou bien de Le refuser à jamais. Les mérites seuls de Jésus peuvent nous laver de toutes nos souillures, si nous acceptons de LE reconnaître. Cependant le Seigneur pourra nous dire
"J'ai eu faim, et tu m'as donné à mangé...J'étais nu et tu m'as vêtu..."Tout ce que vous aurez fait au plus petit d'entre les miens, c'est à Moi que vous l'aurez fait..."

Mais le pape Jean Paul II, dans son enseignement sur le purgatoire, nous dit que notre choix de Dieu ou notre refus de Dieu, doit être fait avant notre mort.

 

La souffrance de Dieu est : " Le cœur de ce peuple s'est épaissi, ils sont devenus durs d'oreille, ils se sont bouchés les yeux, pour ne pas voir de leurs yeux,,. pour ne pas entendre de leurs oreilles, ne pas comprendre avec leur cœur, et pour ne pas se tourner vers Dieu et je les guérirais ?" (Isaïe 6,10) (Actes 28,27)

 

Le but du Seigneur est de nous guérir et de nous sauver : En hébreu, guérir et sauvé est le même mot. Or une guérison, donnée par le Seigneur, sur la terre, ne peut pas tenir sans conversion et une conversion entraîne parfois, une guérison physique. C'est donc, dans la foi obscure de cette vie, que nous devons choisir aujourd'hui de nous tourner vers Dieu et de Lui demander son pardon, pour notre vie éloignée de Sa Volonté sur nous. C'est cela la conversion. Or la volonté de Dieu est que nous choisissions la Vie…Dieu respecte notre liberté :

" Je mets devant toi, la vie et le bonheur ; la mort et le malheur…Choisis la Vie " (Deutéronome 30,19)

" Car Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde, pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par Lui. Qui croît en Lui n'est pas jugé ; qui ne croît pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au Nom du Fils Unique de Dieu. Et le jugement, le voici, la Lumière est venu dans le monde et les hommes ont préféré l'obscurité à la Lumière parce que leurs œuvres étaient mauvaises " (Jean 3, 17-19)

 

 

 

Dieu le Père a envoyé son Fils Unique Jésus pour nous sauver de la mort que nos œuvres mauvaises méritaient. L'Esprit Saint continue l'œuvre de Jésus en nos cœurs, afin que notre mort, soit le seuil de notre Vie.


" Où est donc maintenant la mort ?
Cherche-la dans le CHRIST :
Elle n'y est plus. Elle y a été,
Mais elle est morte avec LUI
Ô Vie, Ô Mort de la mort !
Frères reprenez courage :
La mort mourra aussi en vous "
St Augustin

LE CHRIST EST TOUT POUR NOUS :
Si tu as besoin de secours :IL est la force
Si tu crains la mort : IL est la Vie
Si tu désires le ciel : IL est le chemin
Si tu fuis les ténèbres : IL est la Lumière
Si tu as faim : IL est la Nourriture
Saint Ambroise

 

 

Pour ma part, je peux dire avec saint Jean de la Croix : Un grand Amour m'attend
Ce qui se passe de l'autre côté, quand tout pour moi sera basculé dans l'Eternité...
Je ne sais pas ! Je crois, je crois seulement qu'un grand Amour m'attend. Je sais pourtant qu'alors, pauvre et dépouillé je laisserai Dieu peser le poids de ma vie. Mais ne pensez pas que je désespère... Non, je crois, je crois tellement qu'un grand Amour m'attend. Maintenant que mon heure est proche, que la voix de l'Eternité m'invite à franchir le mur, ce que j'ai cru, je le crois plus fort au pas de la mort. C'est vers un amour, que je marche en m'en allant, c'est vers Son Amour que je tends les bras, c'est dans la vie, que je descends doucement. Si je meurs, ne pleurez pas, c'est un Amour qui me prend paisiblement. Si j'ai peur...et pourquoi pas ? Rappelez-moi souvent, simplement, qu'un Amour m'attend. Mon Rédempteur va m'ouvrir la porte de la joie, de sa Lumière. Oui, Père ! Voici que je viens vers toi, comme un enfant, je viens me jeter dans ton Amour, ton Amour qui m'attend. (Saint Jean de la Croix)

 

Mais c'est à genoux, que je peux accueillir l'Amour qui a été flagellé, couronné d'épines, crucifié pour que j'entre dans la vie !...A Lui, la Gloire pour l'Eternité ! Que soit bénie la Vierge Marie qui a tout accepté pour que, chacun de ses enfants puisse recevoir, comme le larron, le pardon de ses péchés et entrer dans le Royaume. Avec l'apôtre Paul, je veux crier :


" Au Nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu "
(2 Corinthiens 5,20)



Monique

accueil


http://sd-enfantement.homily-service.net

Publié dans Méditation

Commenter cet article